5 idées de projet à faire pendant l’été

5 idées de projet à faire pendant l’été

5 idées de projet à faire pendant l’été

À l’arrivée de l’été, on cherche principalement à s’occuper et à se faire plaisir en même temps. On aimerait user de notre temps à bon escient tout en profitant du beau temps. Voici donc 5 idées de projet qui m’ont intéressées et que vous pouvez faire vous-même durant cet été.

La cuisine d’été en bois

Pour partager des moments en famille, pourquoi pas ?

En été, je ne sais pas vous mais moi et ma femme, nous n’avons pas toujours envie de rester à l’intérieur de la maison. Non, on veut tout faire dehors pour profiter du beau temps et pour regarder nos enfants jouer en même temps. Ma femme se plaint même du fait que quand elle cuisine, elle ne peut pas partager des moments avec nous parce que moi et les enfants, nous sommes dans le jardin, la plupart du temps.

Alors, une idée m’est venue en tête : pourquoi ne pas fabriquer une cuisine d’été en bois pour nous faciliter la vie ? On pourra s’en servir pour les déjeuners et même les diners. De plus, ce sera aussi une manière de cuisiner en famille et de profiter des beaux jours en même temps.

Quelques pistes d’idées pour fabriquer une cuisine d’été en bois

Pour fabriquer cette cuisine d’été en palette, vous devriez vous munir de bois de palette ou de planche de coffrage. Comme matériel, vous aurez besoin des bases : une scie circulaire ou une scie sauteuse, une ponceuse, une perceuse visseuse, une barre pour faire des rangements, des crochets, des vis et des charnières. Pour que votre cuisine soit complètement équipée, vous devez aussi vous procurer un saladier en inox qui sera utilisé comme évier. Pour la finition, vous aurez besoin d’une peinture en bombe.

Vous pouvez fabriquer une cuisine d’été en version enfant (pour leur faire plaisir) ou en version adulte (beaucoup plus opérationnel). Pour cela, vous n’aurez qu’à jouer sur les dimensions de la cuisine elle-même. Pour la version enfant, une hauteur de 55 centimètres vous sera conseillée. Pour la version adulte par contre, la cuisine d’été extérieur devra avoir une hauteur de 92 centimètres. En parallèle à ça, vous aurez à faire quelques travaux de plomberie et d’électricité pour raccorder la cuisine à une arrivée d’eau et si vous voulez y intégrer une gazinière ou une plaque électrique.

Le sofa d’extérieur

Pour recevoir les amis et la famille…

Pour profiter de la terrasse ou du jardin, rien de tel que de se fabriquer un sofa d’extérieur design. Ce dernier permet également de partager des moments de détente en extérieur avec la famille ou les amis. Vous pouvez même en fabriquer 2 ou 3 si vous avez un grand jardin ou une grande terrasse pour pouvoir recevoir plus de potes. De plus, fabriquer un sofa ou un canapé d’extérieur peut vous permettre de réaliser plus d’économie que d’en acheter un tout fait. Vous pouvez même associer ce sofa à une table basse en bois de récupération.

Une piste de réalisation pour le canapé ?

Pour pouvoir réaliser ce canapé d’extérieur pas cher, vous n’aurez besoin que de grosses planches de bois et de coussins. Pour ce qui est des matériels, vous devrez vous munir de scie circulaire, de ponceuse, de perceuse, d’équerre, de vis et de serre-joints. Vous pouvez choisir les dimensions de votre sofa selon vos besoins mais tâchez de garder le canapé en équilibre. Pour des meubles d’extérieur, il serait préférable d’opter pour une hauteur d’assise moins conséquente d’environ 45 centimètres pour plus de confort.

Le sofa d’extérieur peut être rapide à fabriquer. Une fois que vous aurez construit la structure en bois du canapé, vous pouvez vous lancer dans son assemblage. Et enfin, pour que le canapé soit agréable, n’oubliez pas de poncer les pièces en bois. PS : en fonction du bois que vous choisissez, vous pouvez vernir ou peindre votre canapé pour lui donner un meilleur éclat ou pour qu’il s’harmonise avec votre décor d’extérieur. Ah oui, j’aillais oublier : choisissez aussi des coussins confortables pour rendre l’assise plus moelleuse.

Le lit suspendu à la terrasse

Pour une décoration chic mais peu coûteuse

Comme je l’ai dit un peu plus haut, on a envie de tout faire dehors. Ma femme, elle, elle adore lire dans un environnement calme et confortable. Alors pendant que je joue avec les enfants, elle s’assoit généralement dans le salon ou va dans notre chambre pour lire. Là encore, elle se dit qu’elle rate de bons moments que l’on pourrait passer en famille.

C’est là que l’idée d’un hamac mais en beaucoup plus résistant est née. Rassurez-vous, je n’ai rien contre le hamac, mais lorsque je bricole, je cherche toujours à faire des réalisations pérennes et qui ne nécessitent pas des entretiens trop réguliers. Alors, pourquoi pas un lit que l’on peut suspendre à la terrasse ? Voilà une jolie idée que j’aimerais réaliser pour ma femme. Grâce à ça, elle pourra non seulement lire en toute sérénité mais aussi garder un œil sur les enfants.

Attention avant de vous lancer dans la fabrication d’un lit suspendu !

Pour fabriquer un lit suspendu jardin, vous devez d’abord vous assurer que vous avez l’emplacement nécessaire pour le suspendre. Vous devez aussi vérifier en même temps si votre plafond pourra tenir le lit ou non. Lorsque toutes les situations sont favorables, vous pourrez vous lancer dans l’achat des matériaux : des chaînes pour la suspension, de grosses planches de bois et un bon matelas pour le confort.

Pour les matériaux, vous aurez besoin de scie sauteuse, de perceuse, de ponceuse et de vis pour assembler certaines parties du lit. Les dimensions du lit dépendront principalement de la robustesse de votre plafond. Mais même si votre plafond est assez robuste, je vous conseille de réaliser un lit une place pour éviter les tentations de le surcharger une fois qu’il sera suspendu au plafond de la terrasse.

Le présentoir en bois pour barbecue

Pour des apéros entre amis 😉

Pour des apéros entre amis, rien de tel qu’un bon barbecue. Alors oui, le barbecue est là mais je ne sais pas comment me mettre à l’aise en y grillant mes plats préférés. Je me suis donc dit qu’un présentoir de barbecue en bois pourrait grandement me servir. Bien évidemment, fabriquer un présentoir en bois pour barbecue peut être plus risqué qu’un présentoir en brique ou en métal mais rien ne vaut un présentoir en bois. Ça rend nos réalisations uniques ! Du moins, c’est ce que moi, je pense. En plus, elle peut s’harmoniser parfaitement avec un bar de balcon suspendu.

Quelques pistes de fabrication ?

Pour réaliser un présentoir en bois pour barbecue, vous n’aurez besoin que de palettes de bois. Le concept est assez simple. En fait, le but est de fabriquer une table en palette avec deux niveaux pour pouvoir mettre en place le barbecue. Ce dernier doit bien évidemment être en métal et sera inséré au niveau de la structure une fois qu’elle sera mise en place.

Pour pouvoir vous assurer d’avoir les bonnes dimensions, n’oubliez pas de bien mesurer votre barbecue. Pour mener à bien ce projet de barbecue DIY en bois, vous devriez vous munir de scie sauteuse pour les découpes, de vis pour les fixations et de ponceuse pour la finition. Pour faciliter son rangement, je vous conseille de munir le présentoir de roues. Cela vous simplifiera également la vie si vous voulez déplacer le présentoir pour barbecue.

La cabane de jardin en bois pour enfant

Pour amuser les enfants en été rien de tel qu’une cabane de jardin

Si vous voulez amuser vos enfants, faites-les participer aux séances de bricolage. Pour ma part, j’aimerais bien fabriquer avec eux une cabane de jardin, un petit coin rien qu’à eux.  En invitant vos enfants à bricoler avec vous, ils apprennent non seulement à bricoler mais ils pourront aussi être fiers d’eux.

Comment fabriquer une cabane de jardin en bois pour enfant ?

Le plus grand avantage d’une cabane en bois c’est qu’elle est à la fois économique et écologique. Il existe une multitude de possibilités de cabane de jardin pour enfant. On peut, par exemple, construire une cabane en forme de maison, en forme de kiosque, de petite épicerie ou de typi ou même sur deux étages. Tout dépendra de l’espace que vous avez dans votre jardin et de ce que vos enfants désireraient avoir. Mais peu importe le type de cabane que vous voulez fabriquer, le principe reste toujours le même.

Vous aurez besoin de scie sauteuse pour découper les planches de bois, de vis pour les éventuels assemblages et d’outils de mesure pour dimensionner parfaitement la cabane de jardin. Pour la réalisation technique, vous aurez d’abord à assembler quelques palettes pour qu’elles forment le plancher. Ensuite, vous devez enchaîner avec la fixation de l’ossature et le montage des murs. Une fois cela fait, on pose la charpente et on crée les fenêtres et les portes.

Voilà donc 5 idées de projet que l’on peut réaliser en été. On peut même faire participer toute la famille car tous pourront en bénéficier une fois les projets mis en place et bien installés. Alors, parmi ces projets, lequel vous tenterait et lequel vous aimeriez réaliser ? Sinon, aurez-vous d’autres idées de projet à concrétiser pour cet été ?

Comment faire une étagère design ?

Comment faire une étagère design ?

Comment faire une étagère design ?

Aujourd’hui, je vous propose de réaliser une étagère murale qui pourra vous servir de rangement, mais aussi d’élément de décoration. Je vous préviens tout de suite, cette réalisation demande pas mal d’organisation vu que les planches ne font pas toutes la même taille et certaines planches sont décalées du mur. Mais avec un peu de volonté, du travail et de l’optimisme 😉 , on peut le faire. 😉

Étape 1 : Le tronçonnage des planches

Pour commencer, je me suis servi de la scie radiale pour tronçonner les planches de bois. J’ai fait une fiche de débit pour pouvoir découper mes planches, c’est plus facile quand on à une liste plutôt que de tout faire de tête. Pour faire ma fiche de débit avec SketchUp, j’ai utilisé le plug-in Open Cut List de Boris Beaulant. Ce dernier vous permet d’avoir toutes vos cotes super vite.

 

Avant de faire le tronçonnage, je trace les emplacements des planches sur le bois brut au crayon. Vous pouvez utiliser le Crayon Pica Dry pour ça. Pour les découpes à la scie radiale, j’ai mon casque antibruit et pas de mains à côté de la lame. Pour être sûr de ne pas oublier des planches, je coche celle que j’ai déjà tronçonnée de la fiche de débit.

Étape 2 : La mise en longueur et l’établissement des planches

La mise en longueur des planches consiste à les mettre à leurs côtes définitives. Je réalise cette opération à la scie à format, car elle a des butées qui me permettent d’avoir des planches exactement de la même taille. Je passe ensuite à  l’établissement des pièces. L’établissement c’est la définition du lieu où se situera chaque planche. Dans cette étape, je choisis aussi quelle face je vais mettre à l’avant et quelle autre face je vais mettre à l’arrière.

Une fois que l’emplacement est choisi, je marque les pièces pour pouvoir les replacer facilement.

Je fais ensuite des entailles au niveau de certaines planches pour pouvoir les fixer aux autres planches de l’étagère. L’étagère design est ensuite assemblée avec une colle à bois et des serre-joints

Maintenant, je peux passer aux choses sérieuses, notamment à la fixation des étagères.

Étape 3 : La fixation de l’étagère

Mon objectif est de pouvoir fixer l’étagère en bois au mur sans que l’on voie les fixations. Du coup  j’utilise des fixations invisibles. Le principe de la fixation invisible est qu’elle possède un axe qui entrera à l’intérieur du bois et une fixation qui se vissera au mur.

Pour pouvoir utiliser efficacement cette fixation invisible, je dois usiner la planche pour que la partie supérieure de la fixation puisse passer et ne pas être vue. Je troue la planche à l’aide de perceuse à colonne puis à main levée pour percer l’axe puis je creuse l’espace du support à la défonceuse. Pour que la fixation offre une certaine rigidité, j’ai fait en sorte que la structure de l’étagère ait une bonne assise sur le mur.

Étape 4 : La finition de l’étagère et la préparation du mur

Pour finir l’étagère et lui donner un style digne de ce nom, je m’attaque à la finition. Je commence par le ponçage des planches de manière à ce qu’elles soient complètement lisses. Ensuite, pour donner un peu plus de couleur aux planches, j’ai utilisé de l’huile de lin avec de l’essence de térébenthine (50% d’huile de lin et 50% d’essence de térébenthine). Je laisse ensuite sécher les planches 20 minutes avant de les essuyer avec un tissu. Pour la finition, vous pouvez aussi peindre votre étagère de rangement en fonction de la décoration de votre intérieur. 😉

Pour finir, je prépare le mur. Je repère au préalable l’emplacement de l’étagère murale design pour placer les fixations invisibles. Les tracés sont faits au niveau laser pour être certains d’être bien alignés.

Voilà donc comment j’ai réalisé une étagère design pour faire plaisir à ma femme. Elle va pouvoir y placer sa décoration, maintenant si vous voulez y ranger des livres je vous invite à aller voir l’article sur la  bibliothèque. Alors, de votre côté, comment allez-vous utiliser votre étagère design scandinave ?

[ Photos du projet fini ]

Que pensez-vous de ce tuto ?

Épinglez le tutoriel pour facilement le retrouver plus tard

Comment aménager une entrée avec du MDF et des chênes massifs ? (Partie 2)

Comment aménager une entrée avec du MDF et des chênes massifs ? (Partie 2)

Comment aménager une entrée avec du MDF et des chênes massifs ? (Partie 2)

Ci-après la suite de nos travaux pour aménager une entrée avec du MDF et des chênes massifs. Pour obtenir une entrée maison moderne, nous allons maintenant attaquer les chênes massifs.

Les étapes à réaliser pour cette deuxième partie

Pour commencer mes travaux avec les chênes massifs, je les découpe en utilisant une machine à découper automatique. Ensuite, je ponce les planches découpées et je termine le tout en perçant les planches pour assurer leur fixation lors de l’installation.

L’installation

Pour l’installation, l’installation de la base pour fixer les autres planches de la partie supérieure de l’entrée est la première chose à faire. Comme nous avons affaire à du MDF, il faut penser à placer des renforts qui vont être vissés. Dans mon cas, j’ai décidé de placer des renforts en hêtre pour que le MDF ne se bombe pas et puisse durer sur le long terme. Attention, pour faciliter l’installation, pensez à ne visser qu’une fois la partie supérieure posée.

La finition

Pour embellir et faire fondre l’entrée aménagée dans le décor, on peut adonner à sa finition en se lançant dans la peinture. Le choix de la couleur dépendra alors du style que vous aimerez que votre intérieur adopte. Ici, on a peint la base et les bords de l’entrée avec du gris pour s’harmoniser avec le canapé. Pour cette étape, vous pouvez laisser votre imagination parler ! Et finalement, le tour est joué !

[ Photos du projet fini ]

Que pensez-vous de ce tuto ?

Épinglez le tutoriel pour facilement le retrouver plus tard

Comment aménager une entrée avec du MDF et des chênes massifs ? (Partie 2)

Comment aménager une entrée avec du MDF et des chênes massifs ? (Partie 1)

Comment aménager une entrée avec du MDF et des chênes massifs ? (Partie 1)

Pour ceux qui connaissent des problèmes d’accès à l’intérieur de leur maison, fermer la zone peut être une solution. En effet, en aménageant une entrée maison moderne, vous pouvez créer un joli petit espace cocooning tout en apportant un beau design à votre intérieur. Découvrez donc ci-après toutes les étapes que j’ai réalisées pour aménager cette entrée avec du MDF et des chênes massifs.

 Tutoriel

Traçage et découpe des panneaux MDF

Pour cet aménagement hall d’entrée, les planches que j’ai choisies sont très lourdes. De ce fait, j’ai choisi de les tracer et de les découper dehors avant de les emmener à l’atelier. Pour tracer les planches de manière impeccable, vous pouvez utiliser une équerre. Aussi pour vous aider dans la découpe, vous pouvez faire comme moi : ne pas bouger les planches de là où elles sont mais les découper d’abord.

Pour ma part, la découpe m’a pris toute une après-midi et toute une soirée. Tout ce que je vous conseille c’est de ne pas vous précipiter et de prendre votre temps. Vous pouvez commencer tôt le matin, histoire de le faire à la lumière et d’éviter les mauvaises découpes. Par contre, si vos lumières vous éclairent suffisamment fort, vous pouvez toujours travailler tard le soir.

Pour ce qui est des matériels : au début, j’utilise une scie circulaire mais une fois que les MDF ont été découpés à une taille adéquate, j’utilise une machine à découpe automatique.

Assemblage des planches découpées

Avant d’effectuer l’assemblage, je trace minutieusement chaque partie des planches qui doivent être assemblées. Ensuite, j’utilise une perceuse pour pré-percer les parties tracées. Bien que cette étape ne soit pas nécessaire, elle permet tout de même d’avoir un certain confort lors du perçage mais aussi d’obtenir le chanfrein qui sert à noyer complètement la tête des vis. (Je vous en parlerai dans la prochaine partie).

Du coup, après traçage, je m’adonne au fraisage de la planche pour assurer que la tête des vis puisse bien se placer. Pour l’assemblage proprement dit, j’utilise des serre-joints pour me faciliter la tâche avant de lier concrètement toutes les planches par le biais de vis spéciales MDF.

En fait, comme les MDF sont assez fragiles, je vous conseille fortement d’utiliser des vis qui ont été conçues spécialement pour ce genre de planche. Plus explicitement, la tête de ces vis est un T20 (en étoile) et est en forme de mèche pour pouvoir perforer le bois. Mais aussi, leur pas est assez profond pour pouvoir tenir dans le MDF. De plus, cette vis est beaucoup plus confortable et pratique à utiliser.

Réalisation des niches

La meilleure stratégie à adopter pour effectuer cette étape c’est de placer au préalable l’encadrement qui se trouvera derrière les niches. Une fois cela fait, je peux faire le tour à la défonceuse avant de finir les coins au ciseau à bois. Cette technique me permet en fait d’éviter un désaffleur même en cas de décalage. J’utilise donc une fraise à copier pour réaliser les niches après.

Ces niches pourront servir de rangement et même de décoration tel un meuble à tiroirs mais à découvert. Notre entrée maison bois en sera encore plus attrayante. PS : Surtout n’oubliez pas de vous protéger au maximum lors de cette étape. Pour ma part, j’ai branché l’aspirateur à la défonceuse. Et comme, je ne suis pas tellement sûr de la performance de l’aspirateur, je porte en même temps un masque.

Fixation des lames de bois

Après avoir réalisé toutes les niches, je vais maintenant fixer les lames de bois. Pour ce faire, j’utilise des dominos afin de bien tenir les lames durant la fixation. Aussi, pour me faciliter la vie et bien positionner les dominos, je trace le début et la fin de la planchette sur un petit gabarit. Ce dernier me permet aussi d’éviter les décalages. De même, sur la planche, j’ai tracé des axes pour pouvoir me repérer lorsque j’arrive sur le point de la planchette.

Voilà donc la première partie de la réalisation de mon aménagement d’entrée interieur maison en MDF et en chaîne massif. Rendez-vous donc dans un autre article pour attaquer la partie « bois massif ».

[ Photos du projet fini ]

Que pensez-vous de ce tuto ?

Épinglez le tutoriel pour facilement le retrouver plus tard

Comment fabriquer un panier pour chien

Comment fabriquer un panier pour chien

Comment fabriquer un panier pour chien

 Matériaux    

  • 1 planche de contreplaqué 122 cm x 60 cm x ep 18 mm
  • 1 planche 65 mm x 50 cm x ep 18 mm
  • 1 planche 90 mm x 50 cm x ep 18 mm
  • Peinture ou Lasure au choix

 Matériel

Cliquez sur l’image pour avoir plus d’information sur le matériel

 Tutoriel

Découpe des éléments du panier pour chien

Nous commençons par la découpe des éléments à l’aide de la scie sauteuse.

Je vous rappelle que vous pouvez télécharger les plans en cliquant ici.

null

Ponçage des éléments du panier pour chien

Après avoir coupé tous les éléments sur les côtés, nous les maintenons ensemble à l’aide de serre-joints pour les poncer de façon homogène.

Pré-perçage de la planche inférieure du panier pour chien

Nous pré-perçons la planche inférieure du lit pour chien.

Assemblage du panier pour chien

Pour terminer, nous assemblons tous les éléments, en vissant par dessous et en laissant les vis apparentes.

null

Finition du panier pour chien

N’oubliez pas d’utiliser de la pâte à bois, s’il y a des petits trous ou des fissures, et de poncer pour donner un aspect impeccable à votre panier pour chien.

Pour décorer votre panier pour chien, vous pouvez utiliser de la peinture ou de la lasure.

[ Photos du projet fini ]

Que pensez-vous de ce tuto ?

Épinglez le tutoriel pour facilement le retrouver plus tard

Comment fabriquer une luge – EP33

Comment fabriquer une luge – EP33

Comment fabriquer une luge – EP33

 Matériaux    

  • Planches 19mm x 140mm > 3m
  • Planches 19mm x 65mm > 1m30
  • Planches 19mm x 90mm > 4m50
  • Une trentaine de Vis de 35mm
  • Peinture ou Lasure au choix

 Matériel

Cliquez sur l’image pour avoir plus d’information sur le matériel

 Tutoriel

Découpe des skis

On commence par tracer et découper les deux skis

Découpes des traverses

On découpe ensuite les trois traverses de notre luge

Découpe de la barre frontale

On termine ces premières découpes avec la barre frontale de la luge

Un petit coup de ponçage pour bien harmoniser et arrondir les angles 😉

Fixation de la chaise sur la traverse

On fixe les planches sur la traverse pour créer la chaise de la luge. On commence par les planches extérieures.

Découpe des arrondies de la chaise

Nous arrondissons les extrémités de notre chaise. On trace avec la technique de la corde.

Sans oublier un bon coup de ponçage ensuite 🙂

Assemblage de la partie avant de la luge

On assemble une traverse avec la barre frontale.

Peinture de la luge

Nous avons peint l’ensemble “skis + Barre avant” en rouge vif et nous avons simplement verni la chaise de la luge.

Assemblage final

[ Photos du projet fini ]

Que pensez-vous de ce tuto ?

Épinglez le tutoriel pour facilement le retrouver plus tard