Comment fabriquer une table basse en bois de récupération

Comment fabriquer une table basse en bois de récupération

Comment fabriquer une table basse en bois de récupération

 Matériaux    

  • 5 planches èp=30, L=100, l=700
  • 2 tasseaux en 44 x 44 x 2m40
  • 12 vis Ø4 x 40
  • 40 vis Ø4 x 60

 Matériel

Cliquez sur l’image pour avoir plus d’information sur le matériel
  • perceuse

    La perceuse/visseuse

  • ponceuse

    Ponceuse Orbitale à fil

  • scie circulaire

    Scie Circulaire à fil

 Tutoriel

Traçage de l’épure

Traçage de l'épure

Traçage de l'épure 1

Dans ce projet, le traçage de l’épure est vraiment important et va bien nous faciliter le travail. Pour rappel, une épure est le dessin à l’échelle 1 de la pièce que l’on veut réaliser. Elle nous servira dans un premier temps à reporter les dimensions et les angles de coupe sur nous liteaux mais également, elle servira de support lors de l’assemblage. Et oui, les deux paires de pieds doivent être parfaitement identiques. Grâce à notre dessin, il n’y a pas d’erreur possible.

On débite les tasseaux

On reporte les mesures sur les liteaux

Débit des liteaux

Le débit devient un jeu d’enfant. On positionne nos longueurs sur le plan, on reporte les dimensions et on coupe les tasseaux à la scie circulaire. Je vous conseille de numéroter chaque pièce pour pouvoir bien les repérer lors de l’assemblage. Vous gagnerez encore en précision 😉

Une fois que tout est débité, on passe un petit coup de papier de verre sur les coupes (grain de 120) et on va pouvoir passer à l’assemblage.

L’assemblage

Assemblage

Assemblage 1

Pour ces pieds, nous choisirons un assemblage vissé et collé. Les têtes de vis ne sont pas forcément gênantes, puisqu’elles seront rebouchées et peintes par la suite.

Une belle finition

Mise en peinture

rebouchage

Voici les étapes à suivre pour la mise en peinture de ces pieds pour avoir une belle finition satinée.

On commence par la couche “d’impression”, un peu plus liquide que les autres, il faut qu’elle pénètre correctement dans le bois. On poursuit avec l’étape de rebouchage qui consiste à venir boucher toutes les imperfections du bois (nœuds et gerçures) mais également les têtes de vis.

Puis, après un bon ponçage, on peut finalement appliquer nos deux couches de laque satinée. Bien sûr, on respectera les temps de séchage entre chaque étape.

Le plateau : choix des planches

Sélection des planches droites

La récupération c’est bien, mais le plus délicat, c’est de trouver des planches droites. Surtout pour faire un plateau !

Alors voici l’astuce : il suffit de se faire une petite pige de la même longueur que les planches que nous voulons découper. Cette pige doit être absolument droite et nous servira de référence pour choisir des bons morceaux.

Dans notre cas, la longueur du plateau est de 70 cm. Je me suis donc trouvé une pige de 80 cm que je place de chaque côté de ma planche. Lorsque tout plaque correctement, je trace grossièrement les endroit ou il faudra que je coupe mes planches.

Débit des planches

Débit des planches

Pas besoin d’être très précis pour cette étape, puisque nous recouperons le plateau sur place une fois qu’il sera assemblé.

Néanmoins, on passera quand même par une étape de ponçage avant l’assemblage. Les planches que j’ai choisies (ou trouvées) sont très grossières et je souhaitais conserver cet aspect. J’ai donc effectué mon ponçage avec un papier de verre au grain de 40 jusqu’à ce que le rendu me plaise 😉

Assemblons le plateau

Pré perçage des planches

Pré perçage des pieds

assemblage final 2

Assemblage final 1

Avant d’assembler, pré perçons !

D’abord les pieds, il faudra placer 2 vis par planche et par pied. Le pré perçage s’effectue avec un foret bois, puis une fraise pour usiner l’emplacement des têtes de vis. On continue avec le pré perçage des planches que nous réalisons à l’aide du guide de perçage. Si vous ne connaissez pas encore ce petit guide magique, je vous conseille d’aller voir cette vidéo explicative.

On démarre depuis la planche du milieu vers les extrémités. D’abord en vissant la planche sur les pieds, puis ensuite avec sa voisine.

Une vis après l’autre, la table se monte !

Les ajustements

Mise à dimension du plateau

Traçage des pieds

On recoupe les pieds droits

A ce stade, il y a deux retouches à faire pour que notre table devienne effectivement une table 😉

Le premier va être de couper le plateau aux dimensions finales. C’est bien plus facile de couper le plateau une fois assemblé plutôt que d’essayer d’avoir toutes les planches à la même longueur avant assemblage. On trace donc les traits de coupe, puis on débite les deux côtés avec la scie circulaire.

Le deuxième ajustement va être la longueur des pieds. La encore, nous aurons de meilleurs résultats en les ajustant une fois la table montée plutôt qu’avant. Le problème lorsqu’il y a 4 pieds, c’est qu’il faut que les 4 reposent en même temps pour que la table ne soit pas bancale.

Après s’être assuré que l’établi était bien plan, Robin à donc tout simplement placé la table dessus et s’est servi de ce dernier comme référence. Il trace donc avec un liteau et débite les pieds à la dimension finale à l’aide d’une scie japonaise.

Une petite couche de vernis

Les finitions

Il ne reste plus qu’à vernir le plateau. J’ai choisi ici un vernis mat incolore avec lequel j’appliquerai 3 couches.

La table basse en bois de récupération finie

Table basse en bois de récupération

Table basse en bois de récupération 2

Table basse en bois de récupération 1

Table basse en bois de récupération 3

Voilà les amis, j’espère que ce tuto sur la fabrication de cette table basse vous a plu.

Pour ne pas manquer les dernières vidéos de la chaîne lorsqu’elles sortent, je vous invite à vous abonner en cliquant juste ici 😉

Et pour télécharger les plans, c’est par là 😉

A bientôt !

Que pensez-vous de ce tuto ?

Épinglez le tutoriel pour facilement le retrouver plus tard

Comment faire un bar de balcon suspendu

Comment faire un bar de balcon suspendu

Comment faire un bar de balcon suspendu

 Matériaux    

  • 2 Planches 38 x 230 x 1200
  • 2 Planches 38 x 90 x 1200
  • 1 Planche 38 x 180 x 1200

 Matériel

Cliquez sur l’image pour avoir plus d’information sur le matériel
  • perceuse

    La perceuse/visseuse

  • scie circulaire

    Scie Circulaire à fi

 Tutoriel

Découpe des planches

Je commence par découper toutes les planches à la bonne longueur soit 120cm.

Assemblage du plateau du bar

Pour assembler les deux planches de 23cm à 90°, nous allons utiliser de grandes vis de 75mm pour assurer la solidité de l’assemblage en porte à faux.

Il est important de pré-percer avant de visser pour éviter de fissurer la planche étant donné la proximité avec le bord.

Assemblages des planches d’accroches au balcon

Nous utilisons pour ces deux assemblages la technique du guide de perçage. Pour avoir plus d’info sur cette technique, cliquez-ici.

Planche supérieure

Planche de maintien

Assemblage de la planche de rebord

Pour ce dernier assemblage nous allons simplement visser la planche sur notre structure après l’avoir pré-percé.

Mise en place du bar pour balcon

On fait un petit test avant la finition 🙂

Finitions de notre bar pour balcon

Un petit coup de ponçage et je passe deux couches de vernis transparent.

Le bar pour balcon suspendu est fini 🙂

Et voilà, on peut maintenant profiter pleinement du balcon avec ce super bar. Pour travailler sur son futur projet, de bons déjeuners, de bons repas ou apéritifs entre amis

[ Photos du projet fini ]

Que pensez-vous de ce tuto ?

Épinglez le tutoriel pour facilement le retrouver plus tard

Comment fabriquer une pergola

Comment fabriquer une pergola

Comment fabriquer une pergola

 Matériaux    

  • 6 Poteaux 90 x 90 x 2500
  • 4 Planches 38 x 150 x 4000
  • 13 chevrons 45 x 70 x 3000
  • 2 Planches 70 x 38 x 3000

 Matériel

Cliquez sur l’image pour avoir plus d’information sur le matériel
  • perceuse

    La perceuse/visseuse

  • scie circulaire

    Scie Circulaire à fi

 Tutoriel

Emplacement de la pergola

Emplacement pergola

Comme je le disais en introduction, cette pergola est destinée à abriter du soleil les clients qui souhaitent déguster des huîtres en bordure d’eau. Elle fait au total 8m x 3m. Le point un peu délicat dans cette réalisation c’est que le sol n’est pas très droit (je dirais même très tordu !)

 

Mise en place des fixations des poteaux

Mise en place des équerres

Pour maintenir les poteaux correctement fixés au sol, nous avons décidé de mettre 2 équerres que nous avons boulonnées dans le béton à l’aide de goujons. La petite cale que l’on voit sur la photo est en faite une fine tranche de poteau qui me sert de gabarit pour positionner mes équerres au bon emplacement.

Les étapes sont les suivantes :

  1. Repérage de l’emplacement des poteaux
  2. Positionnement des équerres
  3. Perçage du béton
  4. Mise en place des goujons
  5. On retire la cale

 

On met en place les premiers poteaux

Mettre les poteaux de niveau

Contreventer les poteaux 1Contreventer les poteaux 2

Etant donné que le sol n’est pas droit, il a fallu positionner les poteaux temporairement, puis les tracer sur place avant de les recouper. Pour ce faire, on les positionne à leur emplacement puis nous les contreventons avec 2 liteaux. L’un bloque les mouvements de gauche à droite et l’autre d’avant en arrière.

 

On trace les poteaux

On trace les poteaux de niveau

On se retrouve maintenant avec 6 poteaux qui sont biens d’aplombs, mais pas du tout à la bonne hauteur. Il va falloir donc les tracer à la hauteur souhaitée et correctement de niveau, puis les démonter pour pouvoir les recouper sur les tréteaux.

 

Les découpes

Découpe à la bonne longueur

Coups de scie rapprochés

Tailler les poteaux

Nous allons donc réaliser 2 opérations. Tout d’abord, nous recoupons les poteaux à la bonne longueur, puis dans un deuxième temps, nous réalisons des encoches qui accueilleront les futures planches porteuses.

 

Mise en place des planches

Mise en place des poutres porteuses

Alors bien sûr, avant de mettre les premières planches, il faudra remettre en place les poteaux à leur emplacement d’origine. Puis on y va, on vis. 3 vis dans le poteau du milieu et 4 dans ceux des extrémités.

 

Les chevrons du dessus

On taille les chevrons en pointe

Mise en place des chevrons

Pour cette pergola, il y a au total 11 chevrons qui reposent sur les planches porteuses. Je les taille dans un premier temps en pointe, puis je les mets en place avec deux vis biaises.

 

Les jambes de force

Mise en place des jambes de force

Les jambes de force vont me permettre de rigidifier l’ensemble de ma structure. De ce fait, je pourrai enlever mes contreventements provisoires. How to short sell Bitcoin on NAGA naga.com While there’s always a chance the bull run continues, it’s worth knowing how you may profit also when the market is going down. J’en place une à chaque intersection poteau/planche. Le plus délicat dans cette manœuvre, c’est de découper les jambes précisément pour qu’elles plaquent parfaitement contre leur support.

 

[ Photos du projet fini ]

Que pensez-vous de ce tuto ?

Épinglez le tutoriel pour facilement le retrouver plus tard

Comment fabriquer une table pique-nique

Comment fabriquer une table pique-nique

Comment fabriquer une table pique-nique

 Matériaux    

  • 5 lames de terrasse (145 x 27 x 3000 mm)
  • 4 lambourdes (40 x 75 x 3000 mm)
  • 62 vis inox Ø5 x 60 mm
  • 16 vis + écrous + boulons Ø8 x 80 mm

 Matériel

Cliquez sur l’image pour avoir plus d’information sur le matériel
  • perceuse

    La perceuse/visseuse

  • scie circulaire

    Scie Circulaire à fil

 Tutoriel

On trace l’épure

Tracer l'épure

L’épure est tout simplement le dessin à l’échelle 1 de ce que l’on veut réaliser. Je dessine donc une épure de mes pieds sur une grande feuille de papier. Vous pouvez télécharger le plan de cette table en cliquant ici : table pique-nique

 

On trace les lambourdes

Reporter les dimensions

Pour tracer les lambourdes, il suffit de les positionner sur le plan et de reporter les coupes avec le crayon. Cette méthode nous évite d’avoir des erreurs d’imprécision.

On coupe à la scie circulaire

Découper les lambourdes

Après avoir correctement immobilisé ma lambourde avec des serre-joints, je la coupe en suivant mon coup de crayon avec ma scie circulaire. Attention à bien placer la lame du côté de la chute.

 

Percer l’emplacement des boulons

Percer l'emplacement des boulons

Percer l'emplacement des boulons 1

Pour réaliser cette opération, on va une nouvelle fois se servir de l’épure. On place dans un premier temps tous nos bois les uns sur les autres à leur emplacement exacte. Puis on perce chaque intersection en deux points. D’abord avec une mèche de Ø8 mm puis avec une mèche de Ø22 mm sur un centimètre et demi sur la face arrière des pieds.

 

Et on boulonne !

On boulonne

Et on oublie pas la petite rondelle qui va bien avant de serrer l’écrou 😉

 

Mise en place de la première lame

On visse la pemière lame

Pour le plateau et les bancs, j’ai choisi d’utiliser des lames de terrasse de 27 mm d’épais. Pour éviter les pertes, j’ai acheté des longueurs de 3 m que j’ai recoupé en 2 pour faire 2 lames de 1 m 50.

Je prends soin de fixer correctement cette première lame. D’une part, il faut qu’elle soit centrée sur les pieds et qu’elle déborde de 15 cm, mais il faut également qu’elle soit parfaitement perpendiculaire aux lambourdes.

Pensez à pré-percer et à fraiser l’emplacement des têtes de vis avant de les visser, ça rend un travail beaucoup plus propre.

 

Les 5 lames du plateau

Un clou comme espacement 1

Un clou comme espacement

Une fois la première lame mise en place, il nous en reste 2 de chaque côté. Je me suis servi tout simplement d’un clou de 2 mm de diamètre comme espacement entre deux lames. 2 mm ça paraît peut être peu, mais étant donné que notre bois va sécher, il se peut très bien que l’espacement soit de 4 ou 5 mm l’an prochain.

 

Les jambes de force

Les jambes de force

Les jambes de force servent à maintenir les pieds parfaitement perpendiculaires au plateau. Pour les mettre en place, je m’y suis pris de la manière suivante :

  1. J’ai couper ma jambe à la bonne longueur + 4 ou 5 centimètres (voir plan)
  2. J’ai tracé puis coupé une extrémité à 45°
  3. J’ai placé ma jambe de force sur la bordure de la table avec ma coupe à 45 degré sur la lambourde et l’autre extrémité contre l’épaisseur du plateau. De cette manière, j’ai pu tracer l’angle exacte que forme la jambe avec le plateau.
  4. J’ai réalisé la coupe (à la scie à égoïne) puis j’ai pré-percé et vissé.

 

Le renfort central

Le renfort central

J’ai décidé de placer un renfort central au milieu du plateau pour maintenir les lames bien alignées. De cette manière je m’assure qu’elles soient toutes au même niveau. Et je mettrai un renfort du même genre en dessous des deux bancs.

 

Les bancs

Les bancs

 

La lasure

3 couches de lasure

Cette table va rester toute l’année dehors alors il ne faut pas rigoler avec la protection. J’ai décidé de lui donner trois couches de lasure. On commence bien sûr sur la face du dessous, puis sur la face du dessus.

[ Photos du projet fini ]

Que pensez-vous de ce tuto ?

Épinglez le tutoriel pour facilement le retrouver plus tard

Comment fabriquer un meuble bas de salon

Comment fabriquer un meuble bas de salon

Comment fabriquer un meuble bas de salon

Matériaux

  • Une scie circulaire pour les découpes
  • Une visseuse pour les assemblages
  • Un guide de perçage
  • Du contreplaqué
  • Des ronds en bois préalablement découpés à la scie cloche en guise de pieds
  • Une ponceuse pour embellir les pieds

Matériel

Cliquez sur l’image pour avoir plus d’information sur le matériel
  • perceuse

    La perceuse/visseuse

  • mini-guide-de-percage-kreg-jig-4-pieces

    Guide de percage

  • scie circulaire

    Scie Circulaire à fil

Tutoriel

Réalisation des pieds du meuble de salon

Pour réaliser les pieds du meuble du salon, il suffit de coller les ronds en bois les uns sur les autres. Pour que l’ensemble soit bien solide, n’hésitez pas à utiliser un serre-joint.

Découpe des planches de contreplaqué du meuble de salon

Je vous rappelle que vous pouvez trouver les plans gratuits sur notre blogvissermalin.com ou bien les télécharger en cliquant ici.

Assemblage des éléments du meuble de salon

Nous allons assembler les éléments du meuble de salon grâce au guide de perçage, un allié précieux lorsque vous souhaitez percer de travers et donc réaliser des assemblages perpendiculaires. La chloroquine est utilisée avec le Stromectol pour le traitement du covid. Vous souhaitez commander de la chloroquine http://psychologues-psychologie.net/images/pages/covfr.html sans ordonnance médicale avec livraison partout en France? Bienvenue! Si vous n’avez jamais utilisé le guide de perçage, n’hésitez pas à consulter cette vidéo. Une fois utilisé le guide de perçage, il ne vous reste plus qu’à visser de travers là où se trouvent les trous.

Ponçage des pieds du meuble de salon

Une fois que les pieds ont séché, il est judicieux d’y passer la ponceuse pour éliminer toutes les imperfections.

Peinture des tranches du meuble de salon

Pour ce meuble de salon, nous avons décidé de peindre seulement les tranches, donc il est impératif de protéger le reste de la surface du meuble avec du scotch.

Pose du vernis sur le meuble de salon

On passe 2-3 couches de vernis sur toute la surface du meuble de salon.

Peinture sur la moitié des pieds du meuble de salon

On peint la moitié des pieds du meuble de salon en blanc, pour donner un effet ‘trempé’.

Assemblage des pieds sur le meuble de salon

Pour terminer, on assemble les pieds ainsi peints sur notre meuble de salon.

[ Photos du projet fini ]

Que pensez-vous de ce tuto ?

Épinglez le tutoriel pour facilement le retrouver plus tard