boite-a-vis-3

Comment fabriquer une boîte à vis – EP31 5


Tournez, Zoomez et Observez !!

(Cliquez sur l'image pour mieux visualiser l'objet)

Left_Click

Clique gauche pour faire pivoter

molette

Utilisez la molette pour zoomer en avant et en arrière

Left_Click + Maj

Clique gauche + Maj enfoncé pour faire des déplacements panoramiques

double flèche

 Mode plein écran

Matériel

(N'hésitez pas à comparer les prix en cliquant sur les liens "Leroy Merlin" et "Amazon")

Perceuse Ryobi disponible en ligne sur :

Leroy Merlin

Amazon France

 

 

Scie circulaire Ryobi disponible en ligne sur :

Leroy Merlin

Amazon France

 

 

La ponceuse Ryobi disponible en ligne sur :

Leroy Merlin

Amazon France

 

 

Le foret-fraisoir

Foret-fraisoir HSS 6 pans Diamètre 4,5/12 mm

 

 

 

Matériaux

Pour réaliser cette boîte à vis, on aura besoin de : 

  • Contreplaqué de 12 mm (150 x 60 cm)
  • Latte 45 x 9 mm (3,5 ml)
  • Vis 3 x 25 mm (44 U)
  • 1 poignée
  • 2 fermetures à levier
  • 1 verrou de box
  • 2 grosses charnières
  • 2 petites charnières
  • 1 bout de ficelle

La découpe du contreplaqué

 

contreplaque-de-12-mm

reglage-de-la-scie-circulaire

 

J’ai utilisé pour ce projet du contreplaqué de 12 mm d’épais. Il n’y a rien de particulier pour la découpe si ce n’est qu’on n’oubliera pas de régler la profondeur de coupe de notre scie circulaire. En effet, il est inutile de trop laisser dépasser la lame de la semelle. 1 cm de plus est largement suffisant.
Référez-vous au plan pour la dimension des côtés.

 

Pré-perçage et fraisage

 

pre-percage-et-fraisage-des-tetes-de-vis

 

Je commence par tracer une ligne à 6 mm de la bordure de ma planche puis je perce avec mon foret fraisoir pour avoir en une seule opération un trou pilote et un fraisage pour accueillir ma vis. 4 vis par côté seront largement suffisantes.

 

Assemblage de la boîte à vis

 

assemblage-de-la-boite-a-vis

positionnement-des-vis-sur-le-cote

 

Une fois que tous nos côtés sont coupés, ébavurés, et percés, il ne reste plus qu’à tout assembler. On commence par visser les 4 côtés sur le fond puis les côtés entre eux, et pour finir on ferme le tout avec la dernière planche.
Attention lorsque l’on place les vis de côté !
Rappelons-nous que l’on va venir couper cette boite en deux avec la scie circulaire. Il ne faudrait pas que la lame attrape une vis au passage. On prendra donc soin de bien positionner l’emplacement des vis pour éviter ce « petit » désagrément.

 

Un petit coup de ponçage

 

poncage-de-la-boite-a-vis

 

Cette boîte sera nettement plus jolie avec les angles cassés et les parois lisses.

 

On découpe la boîte

 

decoupe-de-la-boite-en-deux

 

Pour faire ce genre de découpe, il est beaucoup plus facile d’utiliser une scie sur table plutôt qu’une scie circulaire. Mais ici on est chez VisserMalin, et on se débrouille parfaitement avec les moyens du bord. C’est très rare de me voir utiliser le guide fourni avec la scie mais j’avoue que dans une intervention comme ça, il est indispensable. Je m’aide également de petites cales taillées en pointe et des serre-joints pour que ma boîte garde le même écartement tout le long de ma découpe.
Vous remarquerez que je trace un grand « V » sur l’un des côté de la boîte. Ce traçage me permettra par la suite de bien repérer le positionnement de mon couvercle sur sa base.

 

Mise en place des charnières

 

mise-en-place-des-charnieres

 

Sur la vidéo vous me voyez faire de petits avant-trous avant de visser ma charnière. Ce n’est pas indispensable, mais ça ne prend pas beaucoup de temps et ça facilite grandement le travail !

 

Mise en place des fermetures à levier

 

mise-en-place-des-fermetures-a-levier

 

Ma boîte s’ouvre et se ferme correctement maintenant. Je décide de mettre en place des fermetures à levier pour pouvoir maintenir cette caisse correctement fermée. Comme pour les charnières, on positionne, on trace, on pré-perce et on visse !

 

Faire des séparations avec des lattes

 

on-debite-les-lattes

tracage-des-lattes

quelques-coups-de-scie

decoupe-au-ciseau-a-bois

assemblage-des-seprarations

 

Les lattes que j’utilise pour faire les séparations font 45 x 9 mm. Comme pour un jeu de légo, j’usine des encoches pour pouvoir les encastrer les unes dans les autres. Ces encoches ne sont pas placées aux mêmes endroits sur toutes les lattes. De cette manière, je dispose de cases de différentes tailles. Des grandes et des petites.

 

La plaque intermédiaire

 

passage-d'une-cordelette

fixation-des-petites-charnieres

mise-en-place-du-verrou-de-box

 

La plaque intermédiaire est faite du même contreplaqué que la boîte. Elle est coupée 1 mm plus courte tout autour. On l’équipera d’une petite cordelette pour pouvoir l’ouvrir et la fermer, un verrou à box pour la verrouiller en position fermée et de deux petites charnières pour l’articuler. Il est important que cette plaque ferme correctement pour ne pas que les vis se baladent d’un compartiment à l’autre. On voit sur la vidéo que le trou dans lequel le verrou s’insère est légèrement plus gros que mon foret initial. C’est parce que j’ai dû l’élargir avec mon ciseau à bois car il ne tombait pas bien en face.
Attention donc à ne pas faire la même erreur que moi !

 

Et une poignée pour finir

 

mise-en-place-dune-poignee

 

Je positionne cette poignée sur la partie ouvrante de ma boîte à vis. De cette manière, les vis qui la maintiennent en place ne sont pas gênées par les cloisons séparatives ou par la plaque intermédiaire. 

 

La boîte à vis finie

 

boite-a-vis-1

 

boite-a-vis-2

 

boite-a-vis-3

 

Vous avez aimé cette réalisation ? Cliquez sur "j'aime" juste en dessous 😉

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 commentaires sur “Comment fabriquer une boîte à vis – EP31

  • Attia Mohamed

    Très franchement ? C’est du bricolage plutôt très malin et non simplement malin. C’est intéressant de vous suivre, car on découvre plein d’idées qui s’avèrent assez faciles à réaliser par des bricoleurs initiés. Mais , bien sûr, pour le faire il faut être à la fois doué pour le bricolage , il faut disposer des matériels et outillage nécessaires et surtout il ne faut pas se contenter des limites de sa propre expérience en la matière. Au contraire , il faut constament être avide de connaissances dans le domaine de l’utilisation des outillages existants sur le marché et de leur utilisation en toute sécurité. Bravo, de la part d’un bricoleur « averti » qui vous suit de près dans la mesure du possible.