Table de chevet

Comment faire une table de nuit – EP01


table de chevet

Accédez aux plans pdf du projetCliquez-ici, c'est cadeau, c'est gratuit, c'est VisserMalin 🙂

Matériaux :

Très peu de matériaux pour cette table. J’ai utilisé du contreplaqué de 18 mm d’épaisseur, de la cornière de 18/18 mm, des vis de 3 x 30 mm et une poignée de clous de 15 mm.

Matériel :

(N'hésitez pas à comparer les prix en cliquant sur les liens "Leroy Merlin" et "Amazon")

Perceuse Ryobi disponible en ligne sur :

Leroy Merlin

Amazon France

 

 

Scie sauteuse Ryobi disponible en ligne sur :

Leroy Merlin

Amazon France

 

 

Scie circulaire Ryobi disponible en ligne sur :

Leroy Merlin

Amazon France

 

Meuleuse Ryobi disponible en ligne sur :

Leroy Merlin

Amazon France

Débiter le panneau de contreplaqué :

 

découpe du contre plaqué

 

Pour cette vidéo, j’ai choisi de prendre une plaque entière (2400 x 1200 x 18), mais bien entendu, vous pouvez très bien acheter uniquement ce que vous avez besoin. La majorité des magasins de bricolage vendent le contreplaqué à la découpe.

Je commence donc à débiter une longue bande de 50 cm de large sur toute la longueur. Je place une grande règle tenue par 2 serres joints pour guider ma scie circulaire.

Une fois que la bande est coupée, je trace et coupe 4 carrés de 50 cm de large et un rectangle de 20 cm. On pourrait s’aider encore une fois d’une règle pour guider sa coupe, mais pour des petites longueurs, il est très facile de suivre un trait d’autant plus que ma circulaire Ryobi est équipée d’un laser. Après un peu de pratique, c’est un jeu d’enfant.

 

Découpe à la scie circulaire

 

On a donc :

contreplaqué 50 x 50   contreplaqué 20 x 50

 

Finir les coupes à la scie sauteuse :

 

découpe à la scie sauteuse

 

Voici les pièces de bois que vous devrez recouper :

côté Petite tablette

(dans l'un des carrés de 50 x 50)                (dans le rectangle de 20 x 50)

L'assemblage :

Lorsqu’on bricole seul, il faut toujours trouver des petites astuces pour se faciliter la tâche. Pour assembler ma table, j’ai d’abord vissé un demi-chevron sur mon établi :

Fixation d'un demi chevron sur l'établi

 

Puis, j’ai pincé l’un des côté avec 2 serres joints :

Immobilisation du contreplaqué sur le demi chevron

 

Comme ceci, je peux maintenant poser mon autre planche sur l’épaisseur de la première et exercer une bonne pression pour visser :

Assemblage des côtés

 

Je répète l’opération plusieurs fois jusqu’à l’assemblage finale :

Table assemblée

 

La lasure :

Avant de commencer à lasurer, assurez-vous que le bois est doux au touché. Il m’a fallu pour ma part quelques petits coups de papier de verre par-ci par-là. J’ai choisi ici une lasure très peu teintée et acrylique pour un séchage plus rapide. Deux couches seront nécessaires avec un léger ponçage intermédiaire.

 

Application de la lasure

 

Mise en place des cornières d'angle :

J’ai mis des cornières autour des trois plateaux horizontaux pour 2 raisons. D’abord pour cacher les vis d’assemblage et la deuxième pour donner un effet rustique à la table de nuit. Ça donne un effet de vielle caisse de transport modifiée. J’aime bien.

Je trace d’abord mes cornières avec mon équerre qui fait aussi bien les angles de 90° que 45° ; puis je coupe avec ma meuleuse Ryobi à batterie. J’utilise pour ça un disque à métaux très fin.

 

traçage des coupes         Découpe à la meuleuse

 

Il ne reste plus qu’à fixer nos coupes avec des petits clous de 15mm et un bon marteau. Une fois en place, quelques petits coups de marteau seront les bienvenus sur les angles saillants pour éviter qu’ils soient tranchants.

 

Mise en place des cornières

 

Table de nuit finie :

 

Table de nuit

Accédez aux plans pdf du projetCliquez-ici, c'est cadeau, c'est gratuit, c'est VisserMalin 🙂

 

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *