Tournez, Zoomez et Observez !!

(Cliquez sur l'image pour mieux visualiser l'objet)

Left_Click

Clique gauche pour faire pivoter

molette

Utilisez la molette pour zoomer en avant et en arrière

Left_Click + Maj

Clique gauche + Maj enfoncé pour faire des déplacements panoramiques

double flèche

 Mode plein écran

Matériel

(N'hésitez pas à comparer les prix en cliquant sur les liens "Amazon" et "Leroy Merlin")

 

cutterCutter Stanley disponible en ligne sur : 

Leroy Merlin

Amazon France

 

 

Pistolet à colle disponible en ligne sur :

Leroy Merlin

Amazon France

 

 

 

Matériaux

Pour réaliser ce meuble, vous aurez besoin de :

1 rouleau de papier kraft

enduit, penture, papier, colle

du carton (double cannelure)

carton double cannelure

 

La première face de notre meuble en carton

Tracer une première face

C'est à partir de ce premier tracé qu'on réalisera les autres faces de ce meuble, donc il est important de bien soigner cette étape. On sort le mètre, les règles, le compas, le crayon et on se lance !

 

Découper le carton

Découper le carton

 

On visse le carton

Et oui, j'ai réussi à mettre des vis dans un meuble en carton ! Mais celles-ci seront provisoires et me serviront à bien plaquer mon sandwich de 4 plaques sur mon panneau de contreplaqué. De cette manière, je ne me soucie plus du positionnement des plaques. Je coupe mes plaques sans réfléchir.

 

Découper le carton 1

Si j'avais un conseil à vous donner, ça serait de bien tenir votre lame de cutter bien droite. En effet, j'ai eu tendance à partir un peu en biais à certains endroits et cela m'a joué des tours lors de l'habillage du meuble en carton.

 

Faire des encoches

Des encoches dans le carton

J'ai détaillé l'emplacement des encoches sur les plans que vous pouvez télécharger gratuitement ici : plans du meuble en carton 

On les réalisera sur 2 faces et on fera simplement une marque sur les deux autres faces.

Ces encoches font 6 mm par 22,5 mm. Et comme elles sont exactement toutes identiques, je me suis fait un petit gabarit de coupe ce qui m'a fait gagner beaucoup de temps !! Je coupe mes encoches en trois étapes : je commence par un premier coup de cutter superficiel avec le gabarit, puis un deuxième coup de cutter plus profond et enfin, je finis avec un troisième coup de cutter sur la face arrière. Ça fait beaucoup de coups de cutter pour une encoche ça non !?

 

Préparer les traverses

Préparer les traverses

On commence par débiter toutes nos traverses (il y en a 29 au total ....)

 

Préparer les traverses1

Et ensuite rebelote, il faut à nouveau faire des encoches. On en fera 2 par traverse.

 

Premier assemblage

Premier assemblage

C'est à partir de cette étape qu'on commence à comprendre le fonctionnement d'un meuble en carton. Le carton en lui même n'est pas une matière très résistante, mais au fur et à mesure qu'on assemble les pièces les unes avec les autres, on se rend vite compte que le tout forme un ensemble plutôt robuste !

 

Mise en place des faces extérieures

Mise en place des faces extérieures1

Si on se rappelle bien, les faces extérieures n'ont pas d'encoche, mais ont une marque à l'emplacement de chaque traverse. On positionne donc les façades et on les colle avec le pistolet à colle.

 

Mise en place des faces extérieures

Alors une petite recommandation si vous n'avez jamais utilisé un pistolet à colle : la colle fondue, c'est chaud !!

Il a fallu que je me brûle au moins trois fois avant de comprendre mais maintenant je crois que j'ai retenu la leçon. Ce type de collage est vraiment pratique puisque la colle sèche en moins d'une minute !

 

On verrouille le tout avec du papier kraft

On assemble le tout avec le kraft

C'est clairement une opération très longue, mais qui je pense, est indispensable pour rendre ce meuble en carton assez solide. Le Kraft est déjà imbibé de colle et il suffit d'humidifier le papier pour la rendre active. J'ai donc rempli une petite coupelle d'eau dans laquelle j'ai placé une éponge et je me suis lancé dans le kraftage !

J'ai placé un petit bout de kraft à chaque intersection. Certains diront qu'il suffit de 2 bouts par croisement mais moi j'en ai mis 4 !

 

Il est temps d'habiller ce meuble en carton !

Habillage du meuble en carton

Habillage du meuble en carton1

Cette opération d'habillage va transformer notre ossature branlante en un ensemble stable. Je commence par toutes les parties droites et je finis par les courbes (oui je garde toujours le meilleur pour la fin 😉 )

Pour les petites surfaces pas de problème. Pour les grandes par contre, c'est plus facile de se faire aider car il est difficile de bien positionner et d'immobiliser les grandes plaques avant que la colle ne sèche.

Une fois que les parties droites sont collées, on s'attaque aux courbes !

 

Donner de la courbe au carton

Arraser le carton

Pour courber le carton, j'ai tout simplement vissé un profilé rond sur ma table et je m'en suis servi pour plier le carton tous les centimètres. J'ai débité mes plaques de carton un peu plus grandes volontairement pour pouvoir par la suite les araser bien à fleur.

 

Un peu de kraft pour fignoler

On recouvre les angles de papier kraft

Le papier kraft dans les angles

Avant d'habiller toutes les arêtes avec du kraft, il faut s'assurer que la finition des coupes du carton est impeccable. Un petit coup de papier de verre et un coup de cutter sur les coulures de colle sont les bienvenues.

Ensuite, on kraft. Et la rien de très difficile : on coupe, on mouille, on kraft !

 

La finition

Première couche du meuble en carton

Préparation de l'enduit

Application de l'enduit

Pose du papier

Pose du papier sur le meuble en carton

Peinture sur papier

 

En faisant des recherches sur le net, j'ai découvert qu'il y avait plusieurs manières de finir un meuble en carton : peinture, papier kraft, papier mâché, papier journal vitrifié, enduit etc... J'ai franchement pesé le pour et le contre avant de me lancer avec mon papier peint murale à peindre.  Et je dois dire que je ne suis content qu'à 80 % du résultat.

Donc voici mon retour d'expérience qui pourra vous servir si vous aussi vous décidez de vous lancer dans l'aventure :

Les meubles en carton même réalisés minutieusement restent quand même assez bosselés et irréguliers. C'est pourquoi il est important de faire un choix. Soit on accepte ces irrégularités et on garde un aspect brut avec des finitions légères qui prononcent encore davantage ces irrégularités ou alors on décide d'avoir une finition nette et dans ce cas là, il faut absolument soigner les travaux de préparation.

Mon erreur, si on peut appeler ça une erreur c'est que je suis un peu resté coincé entre deux chaises (si vous voyez ce que je veux dire...)

J'ai choisi une finition papier peint qui n'accepte aucune irrégularité mais mon support n'était franchement pas assez préparé pour ça. J'aurais dû travailler beaucoup plus mon enduit en 4 ou 5 passes pour avoir un résultat satisfaisant. J'ai voulu aller trop vite et je n'en ai passé que 2...

Donc pour les enduiseurs, je vous conseille 4 ou 5 passes d'enduit. Les 2 premières avec un mélange d'enduit de rebouchage et de lissage et les autres uniquement à l'enduit de lissage.

Voilà ce meuble en carton été quand même une belle aventure. En bon sceptique, j'ai essayé et honnêtement, c'est sûrement quelque chose que je recommencerai à l'avenir.

Si vous aussi vous désirez vous lancer, alors vous pouvez télécharger les plans gratuitement en cliquant sur le bouton juste en dessous.

 

 

Accédez aux plans pdf du projetCliquez-ici, c'est cadeau, c'est gratuit, c'est VisserMalin 🙂

 

Si vous aussi vous avez déjà eu une expérience avec le carton ou que vous souhaitez vous lancer, alors je serais ravis d'avoir vos impressions et questions dans les commentaires après les photos 😉

Bon cartonnage, 

Denis

 

Le meuble en carton en photo 

Meuble en carton ossature

Meuble en carton assemblé

Meuble en carton

Meuble en carton1

Pin It on Pinterest