Cliquez ici pour accéder directement aux explications détaillées

Accédez aux plans pdf du projetCliquez-ici, c'est cadeau, c'est gratuit, c'est VisserMalin 🙂

 

 

Matériel

Disponible sur null

Matériaux

Pour réaliser cette table basse en bois de récupération, on aura besoin de :

  • 5 planches èp=30, L=100, l=700
  • 2 tasseaux en 44 x 44 x 2m40
  • 12 vis Ø4 x 40
  • 40 vis Ø4 x 60

Traçage de l’épure

Traçage de l'épure

Traçage de l'épure 1

Dans ce projet, le traçage de l’épure est vraiment important et va bien nous faciliter le travail. Pour rappel, une épure est le dessin à l’échelle 1 de la pièce que l’on veut réaliser. Elle nous servira dans un premier temps à reporter les dimensions et les angles de coupe sur nous liteaux mais également, elle servira de support lors de l’assemblage. Et oui, les deux paires de pieds doivent être parfaitement identiques. Grâce à notre dessin, il n’y a pas d’erreur possible.

 

On débite les tasseaux

On reporte les mesures sur les liteaux

Débit des liteaux

Le débit devient un jeu d’enfant. On positionne nos longueurs sur le plan, on reporte les dimensions et on coupe les tasseaux à la scie circulaire. Je vous conseille de numéroter chaque pièce pour pouvoir bien les repérer lors de l’assemblage. Vous gagnerez encore en précision 😉

Une fois que tout est débité, on passe un petit coup de papier de verre sur les coupes (grain de 120) et on va pouvoir passer à l’assemblage.

 

L’assemblage

Assemblage

Assemblage 1

Pour ces pieds, nous choisirons un assemblage vissé et collé. Les têtes de vis ne sont pas forcément gênantes, puisqu’elles seront rebouchées et peintes par la suite.

 

Une belle finition

Mise en peinture

rebouchage

Voici les étapes à suivre pour la mise en peinture de ces pieds pour avoir une belle finition satinée.

On commence par la couche “d’impression”, un peu plus liquide que les autres, il faut qu’elle pénètre correctement dans le bois. On poursuit avec l’étape de rebouchage qui consiste à venir boucher toutes les imperfections du bois (nœuds et gerçures) mais également les têtes de vis.

Puis, après un bon ponçage, on peut finalement appliquer nos deux couches de laque satinée. Bien sûr, on respectera les temps de séchage entre chaque étape.

 

Le plateau : choix des planches

Sélection des planches droites

La récupération c’est bien, mais le plus délicat, c’est de trouver des planches droites. Surtout pour faire un plateau !

Alors voici l’astuce : il suffit de se faire une petite pige de la même longueur que les planches que nous voulons découper. Cette pige doit être absolument droite et nous servira de référence pour choisir des bons morceaux.

Dans notre cas, la longueur du plateau est de 70 cm. Je me suis donc trouvé une pige de 80 cm que je place de chaque côté de ma planche. Lorsque tout plaque correctement, je trace grossièrement les endroit ou il faudra que je coupe mes planches.

 

Débit des planches

Débit des planches

 

Pas besoin d’être très précis pour cette étape, puisque nous recouperons le plateau sur place une fois qu’il sera assemblé.

Néanmoins, on passera quand même par une étape de ponçage avant l’assemblage. Les planches que j’ai choisies (ou trouvées) sont très grossières et je souhaitais conserver cet aspect. J’ai donc effectué mon ponçage avec un papier de verre au grain de 40 jusqu’à ce que le rendu me plaise 😉

Assemblons le plateau

Pré perçage des planches

Pré perçage des pieds

assemblage final 2

Assemblage final 1

Avant d’assembler, pré perçons !

D’abord les pieds, il faudra placer 2 vis par planche et par pied. Le pré perçage s’effectue avec un foret bois, puis une fraise pour usiner l’emplacement des têtes de vis. On continue avec le pré perçage des planches que nous réalisons à l’aide du guide de perçage. Si vous ne connaissez pas encore ce petit guide magique, je vous conseille d’aller voir cette vidéo explicative.

On démarre depuis la planche du milieu vers les extrémités. D’abord en vissant la planche sur les pieds, puis ensuite avec sa voisine.

Une vis après l’autre, la table se monte !

 

Les ajustements

Mise à dimension du plateau

Traçage des pieds

On recoupe les pieds droits

A ce stade, il y a deux retouches à faire pour que notre table devienne effectivement une table 😉

Le premier va être de couper le plateau aux dimensions finales. C’est bien plus facile de couper le plateau une fois assemblé plutôt que d’essayer d’avoir toutes les planches à la même longueur avant assemblage. On trace donc les traits de coupe, puis on débite les deux côtés avec la scie circulaire.

Le deuxième ajustement va être la longueur des pieds. La encore, nous aurons de meilleurs résultats en les ajustant une fois la table montée plutôt qu’avant. Le problème lorsqu’il y a 4 pieds, c’est qu’il faut que les 4 reposent en même temps pour que la table ne soit pas bancale.

Après s’être assuré que l’établi était bien plan, Robin à donc tout simplement placé la table dessus et s’est servi de ce dernier comme référence. Il trace donc avec un liteau et débite les pieds à la dimension finale à l’aide d’une scie japonaise.

 

Une petite couche de vernis

Les finitions

Il ne reste plus qu’à vernir le plateau. J’ai choisi ici un vernis mat incolore avec lequel j’appliquerai 3 couches.

 

La table basse en bois de récupération finie

Table basse en bois de récupération

Table basse en bois de récupération 2

Table basse en bois de récupération 1

Table basse en bois de récupération 3

 

Voilà les amis, j’espère que ce tuto sur la fabrication de cette table basse vous a plu.

Pour ne pas manquer les dernières vidéos de la chaîne lorsqu’elles sortent, je vous invite à vous abonner en cliquant juste ici 😉

E pour télécharger les plans, c’est par là 😉

A bientôt !

 

 

Pin It on Pinterest