Comment choisir et utiliser un niveau à bulle ?

Articles | 10 commentaires

“Heuu… c’est sympa, mais c’est pas un peu de travers ?”

Je vais le nier pendant quelques minutes pour ne pas froisser mon ego… mais oui effectivement mon étagère n’est pas du tout de niveau !

Pourtant… J’ai mesuré depuis le sol”
[Erreur]

“J’ai un compas dans l’oeil”
[on voit ça…]

“J’ai fais un test avec bille”
[elle n’est pas censée rouler ta bille… 🙂 ]

Tout ça aurait pu être évité avec un simple niveau à bulle.

Que se soit pour fixer une étagère, poser des cadres, installer un plan de travail, couler une dalle, tracer des emplacements sur un mur, le niveau est un essentiel de la boîte à outils du bricoleur(se) que vous êtes.

Il permet de faire le niveau horizontal, vertical (appelé aussi l’aplomb) et parfois même à 45°.

Si vous n’en possédez pas encore un alors… commençons par savoir lequel choisir.

Quel niveau choisir ?

Avant de courir vous en acheter un en grande surface de bricolage, passer 47 minutes devant le rayon et avoir une tête comme ça :

Voyons ça ensemble 🙂

Il en existe de différentes longueurs de 13 à 180 cm, il peut y avoir une à trois bulles, ils sont en plastique ou en acier. Certains sont même aimantés.

Nous allons ici chercher le niveau le plus polyvalent, adapté aux multiples bricolages de la maison et non pour un usage professionnel intensif, sans pour autant tomber dans de la « pacotille ».

Trapèze ou tubulaire (rectangulaire) ?

Le trapèze est généralement constitué d’un corps massif en alliage aluminium, ce qui les rend très solides et pratiquement indéformables. Il est idéal pour les travaux de maçonnerie.

Néanmoins ce n’est pas le plus polyvalent, car à l’instar du tubulaire, il n’est pas possible de le plaquer face contre un mur pour tracer un trait vertical.

Nous optons donc pour le tubulaire.

La taille ?

Plus le niveau est court, moins nous sommes précis.

Ce qui est tout à fait logique…

[Attention nous ouvrons une parenthèse hautement scientifique] Lorsque nous voulons mesurer une tendance, quel qu’elle soit, plus notre échantillon de mesure est grand, plus notre tendance sera précise.
[On referme la parenthèse]

Ok mais on ne veut pas non plus se retrouver avec un niveau d’ 1m80 entre les mains Robin !?!?!

C’est clair ! Donc à mon sens, le meilleur rapport de longueur devrait se situer entre 40 et 60cm. Avec une préférence pour la 40cm, facile à ranger, à transporter, et suffisamment précise pour l’ensemble des travaux de la maison.

[ASTUCE] Vous voulez transformer votre niveau de 40cm en un niveau de 2m ou plus ? Il suffit de le poser sur une règle en aluminium [Droite] de la longueur souhaitée. 😉

Combien de bulles ?

Deux.

Une horizontale et une verticale (parfois il y en a deux verticales).

Une bulle ça ne vaut pas le coup, pourquoi se priver de la mesure de l’aplomb ? D’ailleurs, je ne sais même pas si ça existe encore des niveaux à une bulle.

3 bulles pour la mesure à 45° demande un budget supplémentaire et c’est vraiment pour une utilisation spécifique. [Perso, jamais utilisé]

Conclusion, 2 bulles 🙂

Quelle marque ?

Comme « dab » il y en a de toutes les marques et de tous les prix.

J’ai personnellement une technique très simple lorsqu’il s’agit de choisir du petit matériel de ce type.

Je prends une marque que je connais et avec laquelle je n’ai jamais eu de souci de fiabilité.
Est-ce que c’est toujours le meilleur rapport qualité-prix ? Pas sûr. Par contre ce qui est certain, c’est que ça m’évite de passer 45 minutes à me torturer la tête pour savoir lequel choisir.

C’est un principe que j’applique dans de nombreuses sphères de ma vie et qui m’apporte une tranquillité d’esprit et un temps précieux qui a bien plus de valeur que les 3 ou 4€ d’économie.

Donc si vous me demandez quelle marque, je vous réponds Stanley. Et je ne suis en aucun cas sponsorisé pour l’écriture de cet article. C’est simplement en suivant ce principe.

Donc voilà le niveau que je pourrais vous conseiller :

Encore une fois, c’est en suivant les principes ci-dessus que j’arrive à cette conclusion. Est-ce qu’il y a mieux, c’est possible. N’hésitez pas à nous partager en commentaire lequel vous avez choisi >>

Si vous avez déjà un niveau, mais vous n’êtes pas sûr qu’il soit encore de niveau, alors je vous invite à aller voir le dernier point de cet article.

Mais avant ça, voyons comment utiliser un niveau.

Comment mesurer un niveau horizontal en 3 étapes

Pour ça, on va utiliser la bulle qui est dans le sens de la longueur du niveau.

1- Bien vérifier qu’il n’y ait aucune saleté ou quoi que ce soit sous le niveau. [Oui, oui, ça arrive 🙂 ]

2- On place notre niveau sur l’élément à niveler ou une extrémité sur le repère à reporter dans le cas d’un traçage.

3- La bulle doit se situer parfaitement entre les deux marques.
Si elle part à droite, nous sommes plus haut à droite. Il faut donc lever à gauche ou baisser à droite.


Et vis versa pour l’autre sens.

[PS: Si vous avez du mal avec la droite et la gauche vous pouvez toujours vous acheter une ceinture Dolce Gabbana 🙂 🙂 ]

Comment mesurer un niveau vertical (l’aplomb) en 3 étapes

Ici on utilisera la bulle qui se trouve dans la hauteur du niveau.

1- Bien vérifier ici aussi qu’il n’y ait aucune saleté ou quoi que ce soit sous le niveau.

2- On place notre niveau sur l’élément à contrôler ou son extrémité sur un repère dans le cas d’un traçage contre un mur par exemple.

3- La bulle doit se situer parfaitement entre les deux marques. Pour cela vous devez décaler le côté opposé du niveau jusqu’à trouver la position parfaite.

Astuce de ninja pour faire une pente de 1% avec un niveau

Quand on fait une terrasse en béton extérieur par exemple, il est fortement conseillé de faire une pente de 1% pour l’écoulement de l’eau. Ça représente, 1cm par mètre linéaire.

Mais comment faire.

Voilà l’astuce. Il vous faut votre niveau, une règle de 2m et une petite cale de 2cm.

Vous placez l’extrémité de votre règle sur le niveau haut, et l’autre extrémité sur la cale sur le niveau bas de la pente.

Vous placez votre niveau sur la règle pour la mettre parfaitement de niveau.

Vous pouvez maintenant prendre vos points de repère avec la pente à 1% 😉

Cette technique est à adapter à n’importe quelle longueur, évidemment en fonction de votre projet et de votre règle 😉

Astuce pour vérifier si son niveau est… toujours de niveau

Vous possédez peut être déjà un niveau, mais il a de l’âge, il est tombé plusieurs fois, ou vous n’êtes pas certains que cette marque [inconnue au bataillon] soit vraiment précise.

Alors voilà une astuce simple.

Posez votre niveau sur une surface plane même si elle n’est pas totalement de niveau.

Repérez bien à quel endroit vous avez posé votre niveau et de quelle côté la bulle se rapproche le plus.

Maintenant, vous retournez le niveau de 180° et le placez exactement à la même place.

Si la bulle prend la même position, c’est parfait, le niveau est bon. Par contre si la bulle part vers la marque opposée…

Vous avez une bonne excuse pour expliquer pourquoi votre cadre n’est pas droit :D.

Une histoire de bulles

Il existe évidemment énormément de mises en pratique du niveau comme nous l’avions vu dans l’ article : Comment choisir et fixer ses étagères

N’hésitez pas à nous partager en commentaire vos histoires de bulles…

[Je ne parle pas de champagne ici 🙂 ]

Robin

%91 Auteur %93 Robin Baltus

%91 Auteur %93 Robin Baltus

Co-fondateur de VisserMalin

Mon mantra : "Bricoler sans se prendre au sérieux" car nos plus belles créations se font dans l'amour et le plaisir.
Bricoler signifie aussi pour moi plus de liberté où le mot impossible n'existe plus. Libre d'avoir un intérieur qui me ressemble, libre de créer du mobilier sur mesure et pratique, libre d'exprimer toute ma créativité.

Pin It on Pinterest