Comment choisir ses charnières

Comment choisir ses charnières 6


Les charnières sont indispensables dès que nous souhaitons fixer une porte sur un meuble. Mais comment choisir la bonne charnière dans la jungle d’articles que nous découvrons dans nos magasins de bricolage !

Je vais dans cet article vous détailler les 3 principaux types de charnières à utiliser.

Mais avant de commencer, reprenons depuis le début, quel est le principe d’une charnière ?

Principe d’une charnière

Une charnière est par définition un élément mécanique composé d’une partie fixe et d’une partie mobile. Les deux parties sont reliées par un axe ce qui leur permet de pivoter l’une par rapport à l’autre.

Une charnière permet, après fixation, le mouvement d’une porte par rapport à un bâti fixe.

liaison pivot

 

Choix N°1 : La charnière universelle

Charnière universelle

Ce type de charnière est utilisé principalement pour des meubles anciens. Nous allons donc les choisir si nous avons l’intention de donner une apparence rustique à notre réalisation.

Cet aspect vient du fait que le nœud (gonds) reste apparent après fermeture de la porte. Suivant les modèles, il y a différents types de montage. Je vous en présente trois :

Exemple 1 : On fixe à l’intérieur de la porte et du bâti

Charniere universelle 1

Exemple 2 : On fixe sur la façade du bâti et sur la tranche de la porte

Charniere universelle 2

Exemple 3 : On fixe sur la façade du bâti et à l'intérieur de la porte

Charniere universelle 3

Dans tous les cas le montant du bâti ne peut pas être recouvert par la porte.

Ce mécanisme peut également être désigné par paumelle traditionnelle à la différence que les paumelles sont en général utilisées pour des éléments lourds (portes, fenêtres) et la charnière universelle pour des éléments légers (portes de placard).

  paumelleexemple de Paumelle

Choix N°2 : La charnière invisible en applique

Charnière invisible en applique

Comme son nom l’indique, cette charnière est invisible lorsque la porte est fermée. Elle est donc idéale pour tous nos meubles modernes. Nous l’avons notamment utilisée pour la réalisation de notre Bureau épisode 5 : Voir la vidéo en cliquant ici (min 5:12)

L’avantage est qu’il n’y a aucun pré-perçage à réaliser.

Cette charnière permet de recouvrir le montant du bâti lors de la fermeture.

Charniere invisible

Choix N°3 : La charnière invisible encastrée

Charnière invisible encastrée

Si vous avez déjà monté des meubles de cuisine vous la connaissez déjà très bien. Cette Charnière a l’avantage d’être beaucoup plus réglable que celle en applique. En tournant quelques vis on peut rectifier tous les jeux et petits décalages. Cette charnière permet également de recouvrir le montant du bâti.

L’inconvénient majeur lorsqu’on réalise nos propres meubles et qu’il faut décaisser de la matière dans la porte afin d’encastrer le mécanisme.

Il faut donc s’équiper d’une mèche spécifique afin de réaliser ce perçage.

 Fraise à bois d'encastrement Charniere invisible encastré

Il existe encore de nombreux autres modèles sur le marché mais ces trois charnières que nous vous avons sélectionnées sont les indispensables qui nous permettrons de réaliser 90% des meubles.

Avant de partir, n’oubliez pas d’aimer notre page Facebook 😉

Bon bricolage,

Robin

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 commentaires sur “Comment choisir ses charnières

  • Bardy

    J’aimerai changer mes fiches macets de ma cuisine, pour des charnières invisibles. Le hic est que mes portes ne sont pas posées sur l’alignement des côtés des meubles, elles sont centrées sur l’encadrement qui fait 2 cm d’épaisseur.
    ces 2 cm, correspond à l’encadrement des portes, qui, comme je l’ai dit précédemment, ne viennent pas au ras de cet encadrement.
    Comme je l’ai dit précédemment, elles sont centrées par rapport à l’encadrement de 2 cm d’épaisseur, pas au bord de l’encadrement.
    Ce qui veut dire que la partie à poser sur le chambrant ou de côté du meuble, cette partie la devra être posées sur 2 cm, correspondant à l’épaisseur de l’encadrement.
    Le plus simple serait de mettre des charnières plate, ordinaires. Je ne voudrais pas rendre ma cuisine ordinaire, avec des solutions simplistes.
    En fait, il faut des charnières pour une ouverture à 180°, puisque la porte n’est pas au ras du chambrant.
    Pour être plus simple, les fiches lacets, ne sont jamais posées au bord de l’encadrement des portes, elles sont centrées.
    Les charnières que j’aimerai mettre, devront tenir compte des 2 cm à poser sur l’encadrement qui correspond à l’épaisseur de la porte, puisqu’elle n’est pas au bord de l’encadrement.
    J’espère ne pas avoir été trop répétitive et suffisamment précise pour bénéficier de vos conseils.
    En attendant, milles merci à votre site
    Cordialement

    • Denis Ducours

      Tout ça me semble clair, mais je ne vois pas trop la solution… C’est vrai que ces fiches donnent un style assez ancien. Pourquoi ne pas essayer d’en trouver des plus modernes ? Bien sûr, ça n’enlèvera pas le fait qu’elles ne seront pas invisibles 🙁

  • amarni

    Salut à vous

    Une question qui cherche réponse
    dans l’exemple « Choix N°3 : La charnière invisible encastrée »

    Pour un élement de cuisine: Est-il possible un montage de porte en applique
    avec ouverture vers le haut.
    uniquement avec ces charnières. sans autres élements (amorisseur, ressorts etc…)

    Dans ce cas le nbre de charniere devra surment dépendre du poid.

    merci pour suggestion

    • Denis Ducours

      Bonne question… Je suppose que 2 charnières peuvent faire le travail mais ça m’étonnerai que la porte puisse tenir à 90 ° en position ouverte. Même avec 4 je suis pas convaincu que ça marche non plus…

    • Denis Ducours

      Bonjour Sylvain,

      Je n’ai malheureusement pas de vidéo ou d’article dédiés à ce sujet mais je pense que cette vidéo d’un confrère pourra vous être grandement utile 😉

      A bientôt 😉